Les internes ont la possibilité de réaliser 3 stages dans une subdivision autre que celle dans laquelle ils ont été affectés (dont un stage à l’étranger sous certaines conditions).
Il est exigé au préalable la validation de 2 stages au sein de la subdivision d’origine (sauf pour les stages en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie qui peuvent avoir lieu dès le 2ème semestre avec l’accord du coordonnateur local).
L’interne est rémunéré par son CHU d’origine : une convention est établie entre les 2 établissements concernant les modalités d’accueil et de rémunération de l’interne.

Dans certaines interrégions, il existe des possibilités d’échange entre internes d’une même subdivision afin que 2 internes, en général d’une même discipline, puissent permuter leur terrain de stage pour une durée d’un semestre.
Dans l’interrégion Ouest par exemple, ce sont les « échanges HUGO » (Hôpitaux Universitaires du Grand Ouest) qui permettent depuis 2006 aux internes de Rennes, Nantes, Brest, Angers, Tours et Poitiers d’effectuer un ou plusieurs semestres dans une autre ville de l’interrégion.

 

Procédure 

Les commissions inter-CHU de chaque subdivision se tiennent au moins 4 mois avant le début du semestre. Les dates limites de dépôt des dossiers se situent en général au moins 6 mois avant le début du stage.

Le dossier doit comporter :
– une lettre de demande motivée ;
– un projet de stage ;
– l’avis du coordonnateur interrégional du diplôme d’études spécialisées d’origine ;
– l’avis du coordonnateur du diplôme d’études spécialisées de la subdivision d’accueil ;
– l’avis du responsable médical du lieu de stage agréé ou du praticien agréé-maître de stage d’accueil
– l’avis du directeur de l’établissement hospitalier ou de l’organisme d’accueil.

La commission inter-CHU est composée :
– du doyen de la faculté de médecine de la subdivision ;
– de représentants de l’ARS de la subdivision ;
– de représentants du CHU de la subdivision ;
– de représentants de l’association des internes de la subdivision.
Le doyen de la faculté de médecine donne son accord pour la réalisation de ce stage après consultation des membres de la commission.

 

Particularités des stages en DOM-TOM

Les dossiers de stages DOM- TOM sont centralisés par le CHU de Bordeaux qui examine les demandes. L’accord des établissements d’accueil et d’origine, ainsi que du coordonnateur local, sont également nécessaires.

https://sante.u-bordeaux.fr/College-Sante/DOM-TOM

 

Particularités des stages à l’étranger

L’interne peut demander à réaliser 1 ou 2 stages consécutifs à l’étranger dans le cadre des stages qu’il peut effectuer hors subdivision.
Il est exigé au préalable la validation de 4 stages au sein de la subdivision d’origine
Parmi les avis demandés, celui du responsable médical du lieu de stage est remplacé par l’avis d’un médecin, identifié comme responsable de l’interne en stage.
Le directeur de l’UFR de médecine ou le président du CCEM donne son accord après évaluation de la qualité pédagogique du lieu de stage, du médecin identifié comme responsable de l’interne en stage et des conditions d’équivalence d’enseignement susceptibles d’être accordées.
Pendant la durée de son stage, l’interne est rémunéré par son CHU d’origine. Il ne perçoit pas d’indemnité de logement ou de nourriture, ni de remboursement des frais de transport.